NL EN
DE FR

Karianne Krabbendam

< Ga terug naar het overzicht

Karianne Krabbendam réalise des torses en pierre dans lesquels le corps dévoile le caractère d'un « ouvrage passionné » qui devient parfois presque méconnaissable. Le poids de la pierre a déterminé l'ouvrage, alors que la passion semble justement défier la pesanteur.

Ces corps ont l'air figé dans le temps et l'espace. Ils semblent arrêtés dans un domaine indécis, quelque part entre la maladresse passionnée et l'expression contenue. Ils ont l'air de se balancer perpétuellement au sein d'une harmonie hardie. Un peu comme s'ils recherchaient leur point de repos dans un espace à la fois miraculeux et intime. Ils évoquent parfois le souvenir d'un temps révolu, les années où la sculpture se laissait mener par des styles organiques et des figures naturelles formalisées. Le temps de la reconstruction, lorsqu’une silhouette humaine en pierre représentait non seulement un homme, mais aussi l'homme en général, humain et universel et en même temps fragile et existentiel. Mais ces sculptures ont aussi quelque chose d'intemporel, alors que le temporel se discerne si clairement dans les attitudes et les expressions. Elles sont d'un modernisme classique, mais se joignent aussi de façon indécise au présent. C'est ce qu'il y a de personnel qui est arrêté dans le monumental, le moment éphémère qui semble figé ici et maintenant, qui garde le passé en mémoire.

La fondation Stichting Utopa actualise et stimule les talents créatifs de personnes
Lire plus Stichting Utopa